Atténuer les effets secondaires d’un vaccin

Le plus important est de développer une énergie d’accueil et non de lutte pour pouvoir exercer notre puissance créatrice en développant notre énergie.

Une semaine à l’avance, détoxiner l’organisme en mangeant principalement, voire exclusivement des fruits, des légumes et des graines germées. Eviter le gras, y compris végétal sous la forme d’huile ou de fruits à coque. Privilégier le gras avec texture complète et fraîche comme l’avocat ou les olives, sans en abuser.

Abusez en revanche du citron, de pamplemousses, d’oranges, d’ananas frais et de jus de céléri. La papaye est aussi très indiquée pour nettoyer l’organisme en profondeur. Et pour base, prenez plusieurs bananes par jour (au moins 3 sans limite en nombre). Lorsqu’on mange exclusivement des fruits et de la verdure, on peut en consommer en quantité sans maux de ventre.

Compléter d’une dose importante de verdure
(salade, tétragone, épinards, haricots, herbes aromatiques fraîches dont le persil).

La veille de la piqure, prendre 3 granules de Nux Vomica en 5CH ainsi que 3 granules de Thuya en 9CH.

Le jour-même, renouveler l’homéopathie.

Le lendemain, faire de même. Puis stopper.

Juste après l’injection, faire un cataplasme d’argile à l’endroit de la piqure.

Le conserver jusqu’à ce qu’il soit sec. Le renouveler au besoin pour maintenir l’argile humide sur plusieurs heures en contact avec le bras.

Si toutefois quelques symptômes de la maladie insufflée à travers la piqure se manifestent, pensez aux tisanes : thym ou fleurs de sureau par exemple.

En cas de fièvre, prendre 3 granules de Belladona en 7CH et 3 granules de Pyrogenium en 9CH autant de fois que nécessaire.

Vous pouvez également opter pour un comprimé de Doliprane toutes les 4 heures.

Au besoin si vous préférez un comprimé, demandez à votre médecin de vous prescrire de l’Ivermectine. Il s’agit d’un anti-parasitaire puissant qu’on utilise dans les pays tropicaux. Il permet d’évacuer les virus les plus récalcitrants. Etre dans l’accueil signifie sortir du jugement qu’il existe une bonne et une mauvaise approche. Tout peut être bon ou mauvais selon que nous l’accueillons en conscience ou pas.

En cas de douleur au bras, on peut aussi appliquer localement du gel d’arnica.

Pendant toute cette période et le déroulement de ce protocole, cultivez votre énergie et transformez ainsi le liquide de la seringue en une eau remplie d’amour qui nous relie les uns aux autres à travers le monde. Lorsque je cultive cette pensée d’amour, je perçois la vibration colorée de l’énergie la plus haute que j’ai ressentie jusqu’à présent.

La relation est génératrice d’énergie alors saisissons cette opportunité de nous relier aux personnes pour et contre la vaccination en activant notre cœur, générateur d’amour et de paix. Il s’agit d’accueillir cette expérience et d’observer en conscience ce qu’elle produit en nous. C’est ainsi que nous pouvons exercer notre puissance créatrice pour transformer les choses qui ne sont que des expériences.

A nous d’en faire des expériences d’évolution !