La pomme, une astuce pour calmer sa colère

Fruit de saison, accessible à tous, la pomme offre une multitude de variétés. Riche en
couleurs et en saveurs, elle renferme des pouvoirs multiples, presque magiques.

Ses propriétés nutritionnelles :

La pomme est constituée principalement d’eau. Très accessible et pratique, elle s’emporte partout. Son pouvoir hydratant vient en effet à bout de toute nature de feu (maladies inflammatoires qui donnent la fièvre, comme irritations de la peau ou des muqueuses). Mais pas seulement. Elle atténue également le feu de la colère. On devrait parler de pommes de la colère plutôt que de raisins en fait, tant l’eau apportée par les pommes calme tout coup de chaud, physique ou psychologique.

Allié parfait de la détoxification du foie et de la vésicule, la pomme libère aussi des métaux lourds. Les nombreux anti-oxydants qu’elle contient font d’elle un ami du foie puisqu’elle limite l’absorption des graisses. Elle atténue son engorgement et lui permet de continuer de jouer son rôle protecteur.
Pour aller bien… à la selle, pensez à manger des pommes. Si la constipation vous gagne, si vous traversez un stress, la pectine qu’elle contient favorise le bon transit intestinal.

Ses vertus psychologiques :
Au-delà de l’apaisement de la colère, ce fruit disponible tout l’hiver fait patienter. Alors si vous avez envie de gagner en sagesse, mangez des pommes. Elle apporte une énergie très ancienne qui nous relie à nos ancêtres et alimente un sentiment de protection, tout en nourrissant l’espoir. Pour cela, privilégiez les variétés anciennes, non trafiquées.

Le meilleur moment pour bénéficier de ses propriétés :
Fruit apprécié le soir avant de dormir pour apaiser le mental et aussi les intestins perturbés, la pomme est à déguster en dehors des repas autres que crus. Si on les mange en fin de repas, cela enclenche une fermentation, peu favorable au bien-être intérieur et confort digestif.

Ses propriétés énergétiques :
Sur le plan énergétique, la pomme remet du mouvement dans le corps en lui apportant de l’eau et des fibres qui vont permettre d’évacuer les métaux lourds et les toxines. Elle est libératrice.

A qui la pomme ne conviendrait pas ?
Les personnes dont les organismes manquent de soleil ont plus de mal à tolérer la pomme.
En cas d’un déficit énergétique qui limite l’absorption des nutriments, des soins énergétiques reliant la personne à une source d’énergie plus grande que celle apportée par la nourriture, réenclenche le mouvement intérieur.  Ainsi la personne peut à nouveau bénéficier de l’effet d’entraînement du collectif en se reliant au mouvement de la vie. Cela évite de s’épuiser.

Des recettes :
1/ Croquez la pomme telle qu’elle, crue, pelée ou avec la peau. Si vous avez des ballonnements, ajouter de la poudre de réglisse dessus. Le goût se marie parfaitement à celui de la pomme.
2/ Laisser fondre 5 minutes au four dans un plat couvert avec un fond d’eau. Dégustez nature, une fois refroidie, ou avec un peu de cannelle pour stimuler la bonne humeur.
3/ Dans un blender, mettre 2 pommes, 2 cuillers à soupe de raisins secs trempés quelques heures dans ½ verre d’eau. Surtout gardez l’eau de trempage afin de l’utiliser pour la réalisation de cette compote crue. Mixez le tout, c’est prêt.
Si vous aimez plus sucré, ajouter du miel.
Vous pouvez également parfumer à la vanille et/ou à la verveine citronnée fraîche.
Les jours de fêtes, si vous préférez plus corsé, ajoutez une seule goutte de Rhum ou de Calva.